Pensée de la semaine

 


Voudriez-vous devenir citoyen d'honneur de Nicopolis»

"Lorsque je t'enverrai Artémas ou Tychique, hâte-toi de va me rejoindre à Nicopolis ; car c'est là que j'ai résolu de passer l'hiver
Tite 3/12


Sans doute ce titre vous semble un peu étrange. Le nom de cette ville, Nico polis, signifie “Cité de la victoire”. Vous comprenez mieux pourquoi je vous pose cette question !
Paul a décidé de passer l’hiver dans cette ville. Symboliquement, il y a bien des hivers dans notre vie : l’hiver de la déception, de l’épreuve, de la maladie, de la trahison, de l’incompréhension, de l’injustice. Il fait froid, plus rien ne pousse le temps est franchement défavorable ! Votre vie est en hiver, votre piété, votre service, votre ministère de même. Votre foi s’est refroidie d’un coup !


Vous devez décider maintenant de vous installer dans la cité de la victoire Rien n’est perdu, bien au contraire. L’hiver est une très bonne chose pour la nature, indispensable ; bien que rude, il purifie la terre, assainit l’air, c’est une période de repos pour la création. Même si votre ministère passe par l’hiver, si vos résultats ne sont plus ce qu’ils étaient, est-ce que pour autant Dieu aura changé ? Est-ce que sa fidélité à votre égard aurait disparu ? Est-ce à dire que plus jamais vous ne goûteriez aux victoires, succès, progrès, à l’exaucement ? Bien sûr que non ! Après l’hiver vient toujours le printemps, synonyme de renouveau.


En attendant, hâtez-vous, comme Paul l’écrit à Tite, de vous installer à Ni copolis. De confesser que cette période froide, stérile, ne durera pas toujours! que les semailles apporteront des moissons bénies ; qu’il y a encore de l’espérance, et que votre Dieu n’a pas changé.
Après ma question en forme de titre, quelle sera votre réponse ? J’ai aussi résolu de passer mes hivers spirituels, moraux, affectifs, psychologiques et même physiques dans la victoire du Christ Jésus. Dieu est toujours le même, mes hiver personnels n’y changeront rien.


Une décision pour aujourd'hui
Seigneur, à l’image de Paul, je prends la décision de passer mon hiver, ma période difficile, en affirmant dans la foi que tu as fait de moi un vainqueur en Jésus-Christ. Je dis que l’hiver, c’est toi qui l’a créé pour mon bien, et je bénit ton nom pour mon hiver !