Pensée de la semaine

Quand Dieu dévoile votre vraie nature


"Un jeune homme le suivait, n'ayant sur le corps qu'un drap. On se saisi de lui ; mais il lâcha son vêtement, et se sauva tout nu" Marc 14/5'


C’est une scène presque cocasse, si elle n’avait pas lieu au beau milieu de la passion de Jésus et si elle n’était pas autant chargée de symboles forts pour votre vie. Que faites-vous quand Dieu dévoile ce qu’est votre vraie nature quand un anonyme tire sur le drap et que vous vous retrouvez en face de votre mise: Que faites-vous quand vous êtes mis à nu ?


La plupart du temps, vous faites comme lui, vous vous sauvez ; vous refusez d’accepter le verdict de Dieu ; l’œuvre de la croix dans votre vie, vous la rejetez en bloc ! Parce que, après tout, dans ce texte, tout est là pour nous indiquer que ce jeune homme venait de vivre l’œuvre de la croix dans sa vie ; d’abord il voulait suivre Jésus, qui allait vers la croix ! On sait que Jésus sera mis à nu face à cents hommes qui se moqueront de lui ; on sait que sur la croix, les condamnés étaient entièrement dévêtus ! Mais ce jeune homme refuse cela ! Il ne veut pas de l’œuvre de la croix en lui ! Et vous alors ?


Il est probable que ce jeune soit l’auteur de l’Évangile, Marc, le fameux Jean Marc du livre des Actes des apôtres. Cela va m’amener à considérer avec vous un second point important. Vous relirez Actes 15/37-39 et vous découvrirez que lorsque l’œuvre de la croix ne peut pas s’accomplir dans votre vie, malgré les meilleures intentions du monde, les meilleures recommandations (il était le fils spirituel de Pierre), malgré le talent, les capacités etc. on reste parfaitement inutile dans l’œuvre de Dieu ! Ce jeune homme n’a pu manifester qu’une instabilité chronique, commençant et ne finissant pas ; il a provoqué malgré lui, la dispute de Paul et Barnabas. Pour être tout à fait juste, je crois avec la Bible qu’à un moment donné de sa vie, il a accepté de ne plus se sauver en face des réalités de son cœur, de sa vie ; il a accepté l’œuvre de la croix dans sa vie ; et par définition il a changé ! Ce qui me fait affirmer cela, c’est ce que Paul écrit à Timothée dan1 sa seconde lettre : “Prends Marc et amène-le avec toi car il m’est UTILE pour le ministère” (2 Timothée 4/11).
Une décision pour aujourd'hui
Mon Dieu, j’ai toujours refusé l’œuvre de la croix dans ma vie ; j’ai refuse d’être mis à nu ; j’en ai voulu à ceux que tu as utilisés pour faire tomber le masque, le drap ! Je décide que maintenant, les choses doivent changer. Fais ton œuvre dans ma vie, parce que je veux être utile à ton œuvre ici-bas !